Home Le petit épeautre

Le petit épeautre

Le petit épeautre est la première céréale a avoir été cultivée et domestiquée par l’homme.

Longtemps oubliée par l’homme, elle a été redécouverte dans les années 1970, elle a l’avantage de n’avoir pas subi les mutations génétiques subies par les autres céréales, c’est d’ailleurs la seule.

En bio, elle est cultivée en Haute-Provence mais sa culture est compliquée et difficile (terrain bien particulier, hydrométrie…), ce qui en fait une céréale relativement cher.

On la trouve sous différentes formes comme la semoule, les flocons, la farine…

Elle se digère très facilement, est idéale pour les sportifs du fait de sa haute teneur en protéines et glucides. Sa faible teneur en gluten (7%) n’autorise cependant pas les cœliaques à le consommer, bien qu’il soit plus facilement toléré par les sensibles au gluten.

Au niveau nutritionnel, c’est la LA céréale car elle possède, et c’est d’ailleurs la seule, les 8 acides aminés essentiels au corps humain !

Elle est donc riche en fer, zinc, magnésium, calcium… mais aussi en vitamines B1 et B9 (parfait pour les femmes enceintes) et aurait des propriétés anti-stress.

Sa farine est légèrement orangée du fait de sa jolie teneur en bêtacarotène, elle apporte du moelleux aux préparations, panifiable, elle ne lève que cependant peu. Son petit goût de noisette en fait une farine plutôt sympathique.

Mode de consommation

Le grain du petit épeautre est tendre et se cuisine plus ou moins comme le riz (notamment pour les salades par exemple).

Pourtant, il reste peu cuisiné car sa cuisson est lente : 45 minutes ou 30 minutes pour le petit épeautre mondé.

Il faut compter 50 grammes par personne, versez les grains dans une grande casserole d’eau froide, porter puis maintenir l’ébullition pendant 35 minutes puis couper le feu et laisser gonfler sous couvert les 10 minutes restantes.

Leave a Comment