Plats

Buddha bowl

7 février 2016

On voit fleurir depuis le début de l’année des recettes de Buddha Bowl… bientôt, je sens que l’on va en être envahi, un peu comme les veggie bowl à l’époque.

D’ailleurs, le Buddha bowl est un veggie bowl, ni plus ni moins – mais avec une symbolique plus forte et quelques règles à respecter.

Concernant le nom si particulier de ce veggie bowl, je n’arrive pas à trouver une information à 100% sûre même s’il se dégage deux explications principales.

 

Buddha bowl

 

La première explication serait liée à la taille du bol. Le bol est tellement rempli qu’il ferait penser au ventre bien arrondi du Bouddha rieur.

La seconde explication, celle qui me plaît le plus, serait liée au parcours des moines bouddhistes qui, abandonnant toute vie matérielle, demandaient l’aumône pour se nourrir. Leur bol se remplissait donc de ce que les villageois donnaient aux moines.

Si j’ai bien suivi ma leçon sur la version moderne, il faut que ce bol soit un plat complet – légumes, céréales, légumineuses, quelques graines et une bonne sauce.

 

Vegan recipe : Buddha bowl

 

Celui que j’ai réalisé vous plaît ?

C’était effectivement un plat très copieux, je n’ai pas pu tout manger en un seul repas. J’ai eu les yeux bien plus gros que le ventre mais reconnaissez qu’en voyant cette assiette, on a tout de suite très faim !

Demain, c’est le nouvel An Chinois, voilà une bonne raison pour se régaler avec un joli plat.

 

Buddha bowl

  • 1/2 avocat
  • 3cs bombées de riz jasmin cuit
  • 1 petite carotte
  • 1 poignée de graines de soja grillées
  • 1 très grosse poignée de pourpier d'hiver
  • 1/4 de concombre
  • Graines de sésame noir
  • 1cs de sauce Tamari
  • 1cc de purée de cacahuètes
  • 1/2 oignon rouge
  1. Déposez le riz au centre d'une large assiette dont les bords remontent.
  2. Ajoutez le pourpier d'hiver en couronne.
  3. Emincez le concombre et ajoutez-le.
  4. Tranchez l'avocat, arrosez-le de jus de citron et ajoutez-le.
  5. Brossez les carottes s'il y a de la terre, râpez-les et ajoutez-les.
  6. Tranchez finement l'oignon rouge et ajoutez-le de part et d'autre.
  7. Ajoutez les graines de soja.
  8. Terminez par les graines de sésame en pluie.
  9. Mélangez intimement la sauce Tamari avec la purée de cacahuète et servez la sauce à part.

 

Alors, évidemment, je le sais, le concombre n’est pas de saison. Je l’ai déjà dit, je suis faible avec le concombre. C’est un des seuls fruits et légumes que j’achète hors saison car c’est un pêcher mignon.

Vous pouvez le remplacer par du céleri branche par exemple si vous aimez ça.

J’ai choisi le riz comme céréale pour aller au plus simple mais on peut aussi mettre du sarrasin, du boulgour de riz, du quinoa… L’avantage de ce genre de recettes c’est que l’on peut varier quasiment à l’infini ce que l’on souhaite mettre dedans.

Concernant le pourpier d’hiver, c’était la première fois que j’en mangeais. Je n’avais absolument pas prévu d’en acheter jusqu’à ce que je voie ces jolies feuilles dans ma Biocoop. Son goût est très doux et les feuilles légèrement croquantes.

Et vous, qu’auriez-vous choisi comme ingrédients ?

You Might Also Like

11 Comments

  • Reply Véronique 7 février 2016 at 18 h 50 min

    Il me fait bien envie ton buddha bowl ! Je vais le faire dès demain et je ne vais changer que 2 choses – remplacer le concombre par du chou blanc émincé et les grains de soja que je n’ai pas par du kasha … et comme toi, on va se régaler !!!
    Merci pour cette super assiette !
    Bonne fin de week-end
    Bises

    • Reply Lucile 7 février 2016 at 19 h 57 min

      Oui le chou blanc c’est une excellente idée !
      Le kasha j’aime beaucoup ca aussi malheureusement je ne le digère pas 🙁

  • Reply Fleanette 8 février 2016 at 0 h 32 min

    Magnifique ce buddha bowl, et il me fait terriblement envie! Jamais gouté le pourpier d’hiver, je suis impatiente d’en trouver!

    • Reply Lucile 8 février 2016 at 15 h 32 min

      Si tu as un jardin, c’est le moment de scruter les mauvaises herbes 🙂

  • Reply Carole 8 février 2016 at 11 h 38 min

    Tu me donnes faim avec cette assiette !
    Je vais la préparer pour un repas du soir cette semaine.
    Bonne journée, bises !

    • Reply Lucile 8 février 2016 at 15 h 33 min

      Je suis quasiment sûre de trouver aussi de l’avocat dans le tien 😉

      • Reply Carole 8 février 2016 at 18 h 13 min

        Hi, hi, tu as raison !!

  • Reply Céline (Comme une envie de) 21 avril 2016 at 20 h 32 min

    Un « bowl » comme je les aime 🙂
    Belle soirée

    • Reply Lucile 22 avril 2016 at 14 h 29 min

      Merci 🙂

  • Reply Pascale Bernege 25 août 2016 at 12 h 04 min

    En ce qui concerne l’origine du Bouddha Bowl, je pense que c’est la deuxième version qui est la bonne. Je vis dans un monastère bouddhiste (le Village des Pruniers) depuis presque un an et demi et si les moine ne font plus l’aumône, ici en France, toute la nourriture est disposée sur des tables et chacun se sert dans un bol ou dans une assiette, au choix. On prend d’abord le riz, puis les légumes chauds avec tofu ou légumineuses, puis crudités et salade. Je reconnais bien cela dans ton bol. J’aurais tendance à préférer le riz complet, en ce qui me concerne 😉

    • Reply Lucile 25 août 2016 at 21 h 49 min

      J’aime aussi cette idée du bol rempli en faisant l’aumome, je trouve ça joli et poétique.
      Je ne consomme plus de riz complet, il n’est pas apprécie à la maison.
      Merci pour ton passage ici et ton témoignage 🙂

    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :